Intervention de la Cimade auprès de la classe de Première Bac Pro Aquaculture

Cette année, la semaine de sensibilisation sur les migrations à l’ISETA de  POISY a été particulièrement riche !

En effet, elle a été ponctuée d’évènements mettant en lumière de beaux projets portés en interne, mais aussi d’ateliers de sensibilisation animés par des intervenants extérieurs.

Au programme de cette édition 2017 :

Une occasion riche d’échanger avec les élèves de 4 classes ( 4èmes, 2de pro forêt ,1ere pro aquaculture), en partant de leurs représentations sur les « étrangers ».  Grâce aux connaissances des bénévoles sur les réalités migratoires, et au témoignage d’un demandeur d’asile ivoirien, les jeunes ont pu remettre en question certains préjugés véhiculés sur les migrants… En conclusion de chaque séance, leurs paroles sont venues acter ces changements de pensée : «  C’est difficile de venir en France… », « Il faut faire attention aux amalgames »…

  • Un temps fort culturel avec des demandeurs d’asile du Centre d’Accueil (CADA) de Rumilly.

Conclusion d’une année de projets entre le CADA et les élèves de 1ere pro SAPAT, axée sur des cours de soutien en français pour les migrants animés par nos élèves (et pilotés par leur enseignante Annelyse Bony).

  • Un atelier cuisine, avec un groupe d’élèves et de demandeurs d’asile aux fourneaux… qui a donné lieu à une dégustation de mets aux saveurs savoyardes et d’Europe de l’Est.

 

  • Des danses partagées venues de Côte d’Ivoire, du Kosovo, mais aussi de La Réunion et du Portugal pour mettre en valeur les origines géographiques de nos élèves.

 

  • Un exposé passionnant sur l’Afrique, préparé par Jean-Bruno, demandeur d’asile camerounais, avec le soutien de Tom, élève de 1ere SAPAT.

 

  • L’inauguration tant attendue du carnet d’exil de Khairollah….

Conclusion d’un projet d’écriture mené depuis 2 ans et demi par les élèves de bac pro aquaculture et Khairollah, soutenus par une équipe pluridisciplinaire de l’établissement.

Lors de cette belle soirée aux couleurs musicales de la kora, les élèves ont offert avec émotion à Khairollah ce livre, témoin de son  difficile parcours de migrant depuis l’Afghanistan jusqu’à l’ISETA… et ont partagé avec le public la lecture de quelques extraits du carnet.

Une table ronde est venue clore la soirée, pour donner la parole aux acteurs du projet… avant de se retrouver tous autour d’un thé à la menthe agrémenté de spécialités orientales !

  • La semaine s’est terminée par un temps de partage entre Khairollah et les élèves de bac pro aquaculture, qui ont souhaité faire découvrir à leur ami afghan leur passion : la pêche.

Jérémy Leplat, leur professeur technique, s’est ainsi attelé à l’organisation d’une matinée pêche au lac de La Balme de Sillingy …avec bien sûr, une dégustation de produits aquacoles à la clé

Et il reste encore quelques propositions à venir…. avec la venue au lycée de l’association Co-exister le 10 mai prochain, pour des ateliers d’échanges sur les différentes formes de culte et la laïcité. Une proposition complémentaire pour permettre  aux élèves d’élargir un peu plus leur regard et  réfléchir à la possibilité d’un vivre-ensemble, dans le respect des différences cultuelles et culturelles !

 

Comments are closed.