Un jeune réfugié afghan, en apprentissage à l’Iseta (région Rhône-Alpes), a été invité en classe à témoigner sur son exil vers la France. Les élèves, touchés, ont proposé de le soutenir en écrivant, main dans la main avec lui, un carnet d’exil.

La démarche participative est au cœur du projet puisqu’il implique des enseignements pluridisciplinaires (histoire-géographie, français, formation humaine, langues, etc). Les élèves sont moteurs du projet avec Khairollah (le jeune réfugié), et la FOL (Fédération des Œuvres Laïques) constitue le partenaire principal en tant que tutrice du jeune via le dispositif « Mineurs Isolés » pour la validation du projet, mais également pour partager son expertise en matière d’action de sensibilisation, d’édition  et mise en réseaux et diffusion du récit.

L’objectif principal est la lutte contre le racisme et contre les discriminations, l’ouverture aux autres et l’intégration de Khairollah.

Bourse EADR-SI attribuée : 3000 euros.
Responsable du projet : Angèle Facy / angelefacy@iseta.fr