Les opérations de formation en région sont des opportunités importantes pour former et sensibiliser un public diversifié, en allant à la rencontre des établissements d’un même territoire. L’occasion de se rencontrer et d’échanger autour des projets de région. Aujourd’hui, plongez-vous dans la session  « Éducation à la solidarité internationale et à la citoyenneté : découvrons et testons des outils à réinvestir en classe » qui a été proposée dans le cadre de l’opération régionale IFEAP en Bretagne les 22 et 23 février 2018.

C’est une formation « pratico-pratique » qui a eu lieu à Rennes à l’occasion de l’opération régionale Bretagne des 22 et 23 février 2018. En effet, un maximum d’outils d’ECSI ont été testés avec les participants, dans la perspective de pouvoir par la suite les réinvestir auprès des jeunes mais aussi des collègues ! Pour co-animer une telle session qui de mieux que Danuta Rzewuski, co-animatrice du RED (réseau Education à la citoyenneté et à la solidarité internationale de la DGER) ? Un grand merci à elle d’avoir participé à cette formation !

La session a commencé par un point de contextualisation. En effet, il convient de rappeler que l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (l’ECSI,  qui au CNEAP prend le nom d’éducation au Développement Rural et à la Solidarité Internationale, EADR-SI) fait partie intégrante de la mission de Coopération Internationale dévolue par la loi à l’Enseignement Agricole et qu’elle s’inscrit donc dans cet environnement institutionnel. L’EADR-SI relève d’un enjeu éducatif et doit « imprégner »  l’ensemble des projets mis en œuvre dans le cadre de la mission de coopération internationale, elle est transversale à la mission de coopération internationale comme la mission de coopération internationale est transversale aux 4 autres missions de l’enseignement agricole.

Pour appréhender la notion d’EADR-SI et travailler ensemble l’évolution du concept de développement, nous avons d’abord testé le jeu des Affiches du CCFD.

Puis la session a suivi le déroulé suivant, avec la découverte d’outils pédagogiques correspondant à chaque chapitre :

  • L’ECSI, c’est ouvrir des espaces d’expression.

En effet, la réflexion commence par la prise de parole et de nombreux outils existent pour l’encourager et la faciliter :

Le débat mouvant (également appelée Rivière du Doute)

Photo-langage

  • L’ECSI, c’est prendre conscience de ses représentations.

Jeu du Dessiner c’est gagner

Le Monde des représentations du RED

  • L’ECSI, c’est prendre conscience de sa place dans le monde.

Jeu du pas en avant

  • L’ECSI peut être intégrée aux référentiels de formation.

Avec par exemple l’L’unité facultative Bac Pro mobilité

Ou encore l’Unité facultative engagement citoyen

  • L’ECSI, c’est donner envie d’agir.

Ici, nous avons consacré un temps à l’engagement à l’international. En effet, le RED a mené l’année dernière un travail important sur les façons de sensibiliser les jeunes et de les encourager à poursuivre des engagements à l’internationale. Découvrez les différents types de volontariat dans ce tableau récapitulatif de France Volontaires.

  • L’ECSI, c’est accompagner à la rencontre interculturelle.

Après un point sur la notion de culture et sur les enjeux de la rencontre interculturelle nous avons testé Tom et Abigaël

Des ressources ont également été transmises aux participants, n’hésitez pas vous non plus à les consulter et à vous les approprier :

Et bien sûr, toujours du travail sur des projets concret en ayant recours pour cette session à l’Accélérateur de projet, un outil du RED.

Merci et bravo à chacun pour son investissement et sa participation !

A bientôt pour de nouvelles formations.

 

Comments are closed.