La semaine de solidarité internationale s’est déroulée au château de Mesnières, la dernière semaine de mois de mars. Elle est animée par l’association Calao, une association de solidarité internationale, gérée par des élèves internes du lycée, de la seconde au BTSA.

Cette année la semaine Nord Sud a eu une tonalité particulière. Nous avons fêté les 10 ans de l’association Calao . 10 ans d’engagement solidaire au Bénin, sur les bords du fleuve Niger.

Pour marquer l’événement, l’association a fait venir Ibrahim Yacoubou, instituteur et relais de Calao dans le village de Toura, dans le nord Bénin. Durant deux jours, Ibrahim a mis toute son énergie pour communiquer nos projets, dans les classes du collège et du lycée. Un pari réussi à en juger par la qualité des échanges et de l’accueil réservé par les élèves, notamment les plus jeunes d’entre eux.

En fin de semaine, 130 personnes sont venus fêter cette heureux anniversaire au château de Mesnières, contribuant par là même à la venue d’Ibrahim.

Cette année Calao s’est également engagée sur un projet de coopération avec le village de Chaabt au Maroc. Durant les vacances d’avril 12 lycéens sont partis dans le moyen atlas. « Une belle ouverture à la différence, lorsque nous devenons l’étranger » . Au programme, animations dans une école maternelle, découverte de la cuisine locale, construction des fondations d’une micro déchetterie et ballade en montagne. De quoi ravir les cœurs et les mollets.

Le troisième projet de Calao s’inscrit dans le programme « citoyens du monde, migrants, migrations » mené sur le cneap normandie . A Mesnières, le projet a permis de tisser un partenariat avec le CADA de Dieppe et de vivre ensemble l’aventure des jardins partagés. Durant la semaine Nord Sud, 4 membres du CADA sont venus présenter une pièce théâtre racontant l’arrivée de 8 demandeurs d’asile en France.

Le projet se poursuit jusqu’à la fin de l’année et débouchera sur l’accueil des 15 réfugiés au château de Mesnières, au mois de mai prochain, afin d’enrichir et colorer les échanges et mieux apprendre « l’apprentissage de l’autre ».

Philippe Parmentier

C.R Normandie

Comments are closed.